Tome 1. Le grand mensonge du XXe siècle : La trahison militaire française 1940-2021

28,00 €
TTC

Mai - Juin 1940. Une trahison militaire française ouvre les portes de la France aux colonnes nazies. Sans cette trahison, Hitler était battu à la fois en Belgique et sur la Meuse et les 65 millions de victimes de la Seconde Guerre mondiale auraient été évitées. FICTION ?

Non… Simple relecture de la version officielle de la Bataille de France !


Les archives de la Bataille de France, enfin ouvertes en l’an 2000 après 60 années de secret, révèlent que le 10 mai 1940, alors que les troupes allemandes lançaient leur attaque à l’ouest, le haut-commandement allié connaissait depuis le mois de mars tous les détails du fameux plan « Manstein », y compris, depuis le 1er mai, le jour et l’heure de l’attaque.
Il savait également qu’Hitler alignait une armée deux fois moins importante en homme et en matériel, et n’avait que pour un mois d’essence et munitions.  
Ces données essentielles, totalement inconnues ou négligées des historiens pendant quatre-vingt ans, permit d’édifier une thèse à base de « hasards incompréhensibles », ou de « miracles », pour justifier « l’étrange défaite »
Théorie du « Blitzkrieg » aujourd’hui remise en question par ces nouvelles archives apportant toutes les preuves des nombreuses trahisons majeures subies sur le terrain par le général Gamelin, commandant en chef des armées alliées.  
Employant leurs propres écrits, Christian Greiner révèle les mensonges patents de certains hauts responsables militaires en charge de la bataille, en les comparant aux nouveaux documents et témoignages et aux plus récentes découvertes des meilleurs universitaires.

Un récit en forme d’enquête, sur l’une des plus étonnantes supercheries historiques de tous les temps…


Quantité

 

Paiement 100% sécurisé par un certificat SSL

 

Livraison depuis la France

 

Satisfait ou remboursé (voir nos Conditions générales)


Tome 1 : La trahison militaire française 1940-2020
10000 Produits

Fiche technique

Auteur
Christian Greiner
Langue
Français
Nombre de pages
350

Références spécifiques

Vous aimerez aussi